Ô Jardin d\'Eden

Ô Jardin d\'Eden

La confiture de nèfles



An Jardin d'Eden
La confiture de nèfles

La nèfle est le fruit du néflier commun.

On l'appelait aussi « cul de chien » ou « cul de singe » (dans le Morvan).

Chez nous, c'était un arbre culte dont seul papa aimait les fruits et qui, comme bon nombre de fruits anciens n'avait pas la place qu'il mérite dans nos assiettes.
J'ai voulu en avoir le coeur net quand, cette année, le néflier planté depuis 5 ans a donné une multitude de superbes fruits. Je "n'aime pas gâcher", je me suis donc lancée dans la confection de confitures.
 (Petite parenthèse, le néflier est un arbre magnifique toute l'année et qui mériterait d'avoir sa place dans tous les jardins, y compris exigüs).



Les nèfles ne sont vraiment savoureuses qu'une fois qu'elles ont été bletties par le gel. Elles sont alors molles.
Il faut les éplucher et retirer les cinq gros noyaux qui occupent la moitié du fruit.

Consommez-la de plusieurs façons :
A l'apéritif, épluchées et roulées dans une tranche fine de jambon cru, à la fin du repas, mangez quelques nèfles
avec des noix et du cantal ou du comté.

Servies en accompagnement d'un gibier, des nèfles cuites dans la poêle avec un peu de beurre et des épices.

En compote épicée, avec une sauce aux pommes acides et un filet mignon de porc. En soufflé, accompagnées d'un sorbet aux poires et d'amandes caramélisées.

Original : un peu de compote de nèfles étendue d'un sirop de sucre vanillé pour arroser des pommes au four.

Pour 1 kg de nèfles bien mûres :
    * 800 g de sucre en poudre (sans adjonction de pectine)
    * 35 cl d'eau (indispensable pour obtenir une confiture non pâteuse)

    * Préparation : 30 mn
    * Cuisson : 15 mn
    * Repos : 0 mn
    * Temps total : 45 mn


Videz les nèfles en pratiquant une fente sur le côté et en appuyant ensuite sur l'enveloppe pour faire sortir la pulpe et les pépins. Mettez l'ensemble obtenu dans un confiturier avec le sucre et l'eau.

Portez à ébullition en remuant régulièrement pour éviter que cela ne caramélise et pour permettre aux pépins de se libérer de la pulpe qui y adhère.

Au bout de 10 minutes, arrêtez le feu et versez le tout dans une passoire au dessus d'un saladier. A l'aide d'une grosse cuillère en bois, touillez en appuyant sur le mélange jusqu'à ce qu'il ne reste plus que les pépins. Jetez-les.

Videz le saladier dans le confiturier et faites à nouveau bouillonner durant 5 bonnes minutes en remuant sans cesse.

Versez dans des petits pots de 200 g, essuyez le bord des pots et fermez immédiatement le couvercle afin que le vide
d'air se crée en refroidissant.




03/12/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres