Ô Jardin d\'Eden

Ô Jardin d\'Eden

Les lentilles du Marais

Les lentilles du marais poitevin


Sans elles, on ne le nommerait pas "La Venise Verte" ... elles tapissent les centaines de kilomètre carrés d'eau du marais.


Petit cours magistral ...
Les lemnacées ou les lentilles d'eau sont des organismes très envahissants, malgré leur taille minuscule (au plus quelques centimètres). Le nom de lentille d'eau vient du fait que l'extension de sa racine, la lame foliacée (tige transformée), a chez la plupart des espèces la même forme qu'une lentille. Cet organe sert de flotteur tout en assurant les échanges gazeux. La principale manière de se reproduire de la lentille d'eau est le bourgeonnement. Spécialiste de la division cellulaire, elle va pouvoir, à partir d'un seul  individu, envahir assez rapidement toute la surface d'un canal. Cette incursion massive engendre une asphyxie émigrant alors très promptement vers d'autres endroits plus propices à leur épanouissement. La floraison est très rare. Quand elle se produit, les personnes qui ont des yeux excellents peuvent observer sur le côté de la lame deux fleurs mâles se situent sous la surface de l'eau. L'auto fécondation n'est pas rare. La reproduction sexuée semble utilisée lorsque les conditions environnementales menacent la survie de l'espèce. Le passage de l'hiver au fond de l'eau se fait à l'aide du traditionnel hibernacle rempli de réserves nutritives.

Six espèces de lentilles d'eau se partagent les eaux douces et calmes du Marais Poitevin : la Spirodèle à plusieurs racines (Spirodela polyrhiza), la Wolffie sans racines (Wolffia arrhiza), la Lentille d'eau à trois lobes (Lemna trisulca), la Lentille d'eau minuscule (Lemna minuscula), la Petite Lentille d'eau (Lemna minor) et la Lentille d'eau bossue (Lemna gibba). 


19/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres