Ô Jardin d\'Eden

Ô Jardin d\'Eden

Mes travaux de juin

ARBRES & ARBUSTES

Taillez les arbustes défleuris. Désherbez au pied pour éviter la concurrence de l'herbe (choisissez pour cela un jour où la terre est détrempée).
Douchez les sujets plantés dans l'année.
Paillez le pied des arbustes pour limiter les arrosages.
Si vous ne l'avez pas fait avant sa floraison, vous pouvez tailler la glycine.
Arrosez régulièrement vos arbustes à floraison estivale, notamment ceux conduits en pots sur terrasses et balcons.
Bouturez les berbéris à feuillage caduc (épine vinette, ou berberis thunbergii ).
Ramassez les fleurs de tilleul; à faire sécher pour vos infusions.
Faites des boutures de laurier rose.

ROSIERS
Enlevez les roses fanées : cela favorise la floraison des remontants.
Traitez contre les pucerons.
Paillez le sol (ce qui limitera l'évaporation lors des fortes chaleurs). Arrosez au pied.
Marcottez les rosiers sarmenteux. Ceux à petites fleurs ne refleuriront pas : vous pouvez donc les tailler sans crainte.
Associez clématite et les rosier grimpant pour un mariage de fleurs réussi !

PELOUSE
Tondez une fois par semaine (surtout en période d'alternance pluie-chaleur).
Epandez un engrais azoté (indice N de NPK élevé

FENETRES & BALCONS
Mettez sur le balcon les plantes méditerranéennes. Pensez à arroser bacs et jardinières dès que le soleil persiste.
Pincez les géraniums lierre pour favoriser la ramification.

FLEURS
Vivaces, annuelles rustiques : clarkias, cosmos, soucis.
Les capucines annuelles sont normalement semées en place fin-avril, début mai, mais les retardataires peuvent encore le faire en juin.

Plantation :
Colchiques, crocus d'automne et annuelles tardives.
Mettez en place les aquatiques (nénuphars, lotus, iris aquatique...)


Supprimez le feuillage jauni et desséché des bulbes de printemps, puis rangez-les à l'abri et au sec, jusqu'à leur remise en terre l'an prochain.
Occupez-vous des iris fanés.


LEGUMES
Semez cornichons et fleur, concombres, endives, pissenlit, persil en pleine terre pendant une période chaude. Leur rendement est élevé, et vous récolterez fin août / début septembre.
Semez dès à présent les carottes d'hiver.
Mettez en terre les courges que vous avez conduit en godet le mois dernier.

Plantez les poireaux.

Choisissez bien vos plants de tomate.
Récoltez carottes, choux verts, pois, laitue, persil.
Ne récoltez pas les dernières asperges ; laissez-les se développer sur place.

Taillez les melons à deux feuilles.
Ebourgeonnez les tomates pour favoriser la mise à fruits; taillez au dessus du 5ème bouquet de fruits.

FRUITS & VERGER
Il convient dès à présent de pratiquer l'éclaircissage, c'est à dire enlever les fruits en surnombre. Cette opération  permet d'assumer une abondante récolte. En outre, les fruits restant seront de plus grande taille... Procéder en début de mois, après l'éclaircissage naturel pendant lequel l'excédent de fruits tombe normalement tout seul.
Si vos arbres s'ornent de nombreux rameaux herbacés, dont la vigueur risque d'épuiser les ressources de l'arbre, n'hésitez-pas à pratiquer le pincement. Cette opération consiste à tailler les rameaux en question à 5-6 feuilles, de manière à refouler la sève vers le bas.
Protègez la récolte au verger en installant des pièges pour les parasites volants (carpocapse...).
Récoltez abricots précoces, cerises, framboises et toujours des fraises.

 
PLANTES D'INTERIEUR
Bouturez le sanseveria, en coupant dans ses longues tiges vertes et jaune des morceaux de 10 cm , que vous planterez dans un pot simplement garni de sable.
Sortez les espèces les moins fragiles. Attention ! n'exposez pas directement en plein soleil une plante qui vient de passer l'hiver en appartemment. Commencez progressivement, par temps couvert. Fertilisez.
Faites des apports d'engrais soluble.

Surveillez vos plantes grasses.

TRAVAUX DIVERS
Marcottez glycine et noisetier. Bouturez les hydrangeas (hortensias), la clématite, les céanothes et les escalonias en climat océanique. Divisez le thym et la menthe.
Entretien, récolte
Un bon arrosage une fois par semaine est préférable à une succession de petits apports quotidiens, car il favorise un bon enracinement des plantes. Arroser trop en surface favorise le développement des racines en surface, d'où une fragilisation excessive de vos plantes lors des sècheresses passagères.
Nettoyez le jardin en profondeur.
Surveillez l'arrosage des cultures, et évitez de mouiller le feuillage pour prévenir l'oïdium.


11/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres